EOLIEN

Wind Farm: "Comment devenir propriétaire d’éoliennes sans prendre de risque"

12 M€

Falmagne (Dinant)

Seules, les coopératives hésitent souvent à prendre le vent de face. Avec l’aide d’un tiers investisseur qui se met à leur écoute, tout devient possible. Près de Dinant, la SCRL Wind Farm a construit trois éoliennes qui semblaient impayables.

Tellement tentant, mais…

On y va, on n’y va pas ? « Je me rappelle de ces longues réunions de l’hiver 2016, commente Emmanuel Berryer, CEO de Green-Invest. C’est nous qui en avions pris l’initiative pour tenter de rassurer les milieux coopérateurs, à l’époque en pleine hésitation. Investir dans l’éolien, ça peut effrayer vu les montants à réunir et le risque à assumer. » Écouter, concilier, aider à trancher : c’est l’un des tâches de l’ombre de Green-Invest. « Il faut imaginer une longue table de bois avec un caillou qui passe d’un coopérateur à l’autre, poursuit le CEO. À la fin, quand chacun a donné son avis et que les esprits sont mûrs, on avance ensemble. » Le projet ? Celui de la SCRL Wind Farm, sur de beaux plateaux au sud de Dinant. Là où le vent souffle de manière optimale pour produire l’énergie verte.

Falmagne.jpg
F1.jpg

De l’argent intelligent

Les coopérateurs détenaient un permis autorisant la construction de trois éoliennes dans un parc qui en comptait cinq. L’investissement en vue ? Colossal : 12 millions d’euros. « Par la voie classique, dit Emmanuel Berryer, nos clients auraient payé des tarifs comparables à ceux de l’immobilier. Ce que nous avons proposé en coûte la moitié. » Face à l’obstacle, les coopérateurs ont failli renoncer. La solution avancée par Green-Invest permet l’apport d’argent frais, intelligent et elle débloque la situation. La coopérative n’assume pas elle-même les risques inhérents aux travaux de construction. Elle s’appuie sur le tiers investisseur. Concrètement, une convention de portage a été conclue entre Green-Invest et la société coopérative Wind Farm. En bout de processus, celle-ci redevient propriétaire de plein droit en assurant au tiers investisseur un rendement raisonnable, bien moins cher que par la voie classique.

« Dans les règles de l’art »

Après des débuts hésitants, donc, tout a été très vite. «Aujourd’hui, la coopérative dispose de véritables actifs. C’est rassurant que des coopérateurs venus d’horizons différents puissent arriver à un pareil résultat en si peu de temps. Chacun des trois mâts produit près de 5.000 MWh/an », confirme le CEO de Green-Invest. D’autres éoliennes sont venues compléter le parc de Falmagne, considéré comme exemplaire à l’échelle de la Région wallonne. Ce projet en a généré d’autres. D’un côté, de l’envie d’entreprendre, du développement durable ; de l’autre, de l’expérience financière et des capitaux disponibles : il fallait que ça matche.

F3.jpg

Autres projets Eoliens

Mesnil - KIWA.jpg

Mesnil

4 M€

2,3 MW

Mesnil-Saint-Blaise (BE)