PHOTOVOLTAÏQUE

80.000 euros épargnés par des écoles bruxelloises

Fédération Wallonie-Bruxelles:

Panneaux photovoltaïques et rénovation de toitures

2.2 M€

Bruxelles (BE)

Combiner la rénovation de toitures à la pose de panneaux solaires : vu la dèche des établissements scolaires, il faut faire preuve de créativité. Douze écoles bruxelloises ont mené un projet pilote. Les premiers résultats sont emballants. Une solution innovante en amène d’autres.

Des toitures et des rustines

On ne va pas se mentir, les bâtiments scolaires bruxellois souffrent de leur vétusté. Prenons l’Athénée royal Victor Horta, à Saint-Gilles. Dans le bâtiment central, on se croirait transporté à une autre époque. La belle verrière qui gravite à plus de vingt mètres apporte une lumière chaude sur les salles de classe du rez-de-chaussée. On y réfère à l’inauguration de 1882 et au génie de l’Art Nouveau, mais la brique et les toits subissent l’usure du temps.

« Une partie de la toiture a dû être refaite. C’était du zinc et des rustines. Il n’y avait aucun isolement », commente Roberto Impedovo, ingénieur de projets à la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2019, celle-ci a lancé un appel d’offres pour un projet-pilote concernant douze écoles bruxelloises. Il s’agissait de rénover 12.500 mètres carrés de toitures et, au passage, d’installer 18.000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques.

School Bus & Children
Back to School with Mask

Le client gagne deux fois

« Nous l’avons emporté. Tout a été très vite. Les travaux ont commencé dès l’été 2019 », commente Jehan Delacroix, CEO de Green-Invest. La solution qui a émergé est unique. L’étude de rendements a conduit à utiliser les certificats verts liés au photovoltaïque pour financer la rénovation de toitures. Du coup, le client y gagne sur tous les fronts. Avec le même investissement, il se retrouve avec des panneaux solaires et des toits neufs. « Du fait que l’on vend l’électricité moins chère que le réseau, poursuit Jehan Delacroix, les douze écoles gagnent d’office beaucoup d’argent. À cela s’ajoutent les économies d’énergie résultant de l’isolation des toitures. » Globalement, les douze écoles verront leur facture annuelle d’électricité réduite de 80.000 euros. En dix ans, le coût initial sera amorti.

« Dans les règles de l’art »

À l’Athénée Royal Crommelynck de Woluwe-Saint-Pierre, les toitures étaient en meilleur état. Mais pas assez isolées. « Tout a été fait dans les règles de l’art en injectant tout d’abord de l’isolant », se félicite le haut fonctionnaire Roberto Impedovo. La Fédération Wallonie-Bruxelles, les directions d’école et le tiers-investisseur Green-Invest sont en phase : ce qui a été mis en œuvre à Saint-Gilles ou à Woluwe relève d’un programme intelligent et pragmatique. « Quand un problème technique se posait, nous proposions aussitôt une réunion, souligne Emmanuel Berryer, co-fondateur de Green-Invest. Nous aimons ce dialogue permanent. Tant que nous sommes dans la place, nous aidons nos clients à concevoir d’autres solutions. » Dans cette réflexion globale sur les équipements, tous les paramètres du développement durable sont intégrés. Comme la récupération des eaux de pluie ou la rénovation de l’éclairage, par exemple. Un cercle vertueux s’initie ainsi.

Solar Panel Installation

Autres projets Photovoltaïques

PV Aquiris 01.jpg
PV Cora Anderlecht 01.JPG
PV%20Zeebrugge%2001_edited.jpg
PV Mol 02.jpg

Aquiris Bruxelles

6 M€

3,8 MW

Bruxelles (BE)

Cora Bruxelles

2 M€

1,7 MW

Bruxelles (BE)

AGC Zeebrugge

1,2 M€

450 KW

Zeebrugge (BE)

AGC Mol

665 k€

280 KW

Mol (BE)

PV Cuneo 01.jpg
Solar Energy
PV Salerno 01.jpg
PV eboli.jpg

AGC Cueno

12,5 M€

3,8 MW

Cueno (IT)

AGC Roccasecca

2 M€

1 MW

Roccasecca (IT)

AGC Salerno

4 M€

1,7 MW

Salerno (IT)

Eboli

6,5 M€

5 MW

Eboli (IT)